Congrès de Reims, 1933

La Révolution Prolétarienne, 10 septembre 1933, pages 10-338, 11-339

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k64661001/f3.image.r=r%C3%A9volution%20prol%C3%A9tarienne.langFR

« Le Congrès de Reims

L’EST

La région Est-Jura était fort bien représentée à Reims. Vous savez sans doute qu’elle édite un hebdomadaire Le Travailleur où communistes, socialistes, coopérateurs et syndicalistes font de l’excellente besogne révolutionnaire. Qu’importe leur étiquette ! Nos amis bisontins sont d’esprit libéral. Ils sont aimables et gais. Leur grand souci, à Reims, est de répandre Le Travailleur. Ils me font penser aux excellents militants autonomes du Rhône qui se foutent royalement de ce que dira ou ne dira pas le Parti.

A Bordeaux, Hérard avait été le porte-parole de l’ilôt de l’Est. Il n’était pas à Reims, mais Rassinier et Carrez pouvaient le suppléer. Ils ne l’ont pas fait, car leur sentiment est bien net : le Parti est gangrené jusqu’aux moelles. C’est déjà un demi-cadavre dont il faut se détourner. Au sujet de l’Unité, l’opinion de nos camarades de l’Est est très intéressantes. C’est pourquoi je la transcris d’après une de leur brochure : Le communisme rénové :

« Nous tenons pour nécessaire de travailler à la réalisation de l’Unité syndicale dans chaque pays. A cet effet, nous préconisons en France la rupture des syndiqués révolutionnaires conscients avec la Confédération du Travail domestiquée par l’Internationale communiste, c’est-à-dire par le pouvoir soviétique. Les conditions de cette séparation varient selon le cas, le critère décisif étant de soustraire le plus grand nombre de travailleurs à l’influence du néo-bolchevisme… La position d’attente de l’autonomie et le ralliement de la C.G.T sont également admissibles, vu le désavantage de fixer d’avance une ligne de conduite. En tout état de cause, les syndiqués révolutionnaires ont le devoir de garder le contact et de resserrer leurs liens à quelque organisation qu’ils appartiennent, sous peine de se dissoudre à bref délai dans un réformisme corporatif et conservateur. »

Advertisements