Tsedek

INDEX

La Voie de la Paix n° 86, février 1959

Rubrique : Nouvelles Internationales (non signées)

ETAT D’ISRAEL

Le véritable sionisme

Une sympathique publication israélienne « Tsedek », qui s’intitule « Organe de la « Communauté Hébraïque Mondiale », 13, rue Adolphe-Chérioux, Issy-les-Moulineaux, Seine), en son numéro daté février 1959, établit une curieuse distinction entre deux idées que l’on confond d’ordinaire : celle du sionisme et celle de l’Etat d’Israël.

« Sion est un mouvement, un jaillissement messianique en perpétuel renouvellement, parce qu’il se refuse à toute réalisation locale et temporelle qui le définirait et le délimiterait, qui le fixerait et le figerait.

Le sionisme est, ontologiquement, un mouvement et non un Etat fixe. Un mouvement qui fait sauter les frontières existantes, et non un Etat qui en crée de nouvelles. L’Etat d’Israël est l’antithèse la plus parfaite du sionisme traditionnel.

Le véritable mouvement sioniste – le sionisme messianique – ne peut jaillir que de la négation de l’Etat d’Israël…

Tsedek ne reconnaît que le gouvernement mondial de l’Eternel, le Royaume de Yaveh, qui doit s’étendre à toute la terre. »

Une minutieuse étude de textes de l’Ancien Testament justifie ces affirmations.

D’où Union des hommes de bonne volonté – juifs, chrétiens et musulmans -, pour une civilisation fraternelle. Cette union pourrait mettre fin aux conflits algérien et palestinien.

Advertisements