Basculeurs

Cette page, qui pousse à sa limite notre tentative d’hagiographie iconoclaste, clôt le site. Les pages existantes pourront cependant être enrichies.

Pour une meilleure navigation, nous nous efforcerons de développer surtout la page d’ INDEX.

Le Gang des Basculeurs de Légendes

« Il ne s’agit bien sûr pas de m’innocenter Oh là là ! ce serait basculer la légende. » Louis-Ferdinand Céline à Albert Paraz, 28 mars 1949.

En septembre 1950, alors que Paul Rassinier et Henri Cypriani l’avaient rejoint à Vence pour peaufiner la rédaction de la préface au Mensonge d’Ulysse et préparer la réédition du Lac des Songes, Albert Paraz sollicita un des ses amis, l’écrivain et cinéaste albigeois Georges Vergnes, afin d’immortaliser quelques scènes de cette association amicale et éditoriale qui s’est vue qualifier suivant l’expression de Céline de Gang des Basculeurs de Légendes.

La bobine de format 9,5 mm, probablement conservée par Paraz jusqu’à son décès en 1957, fut jointe aux archives de l’éphémère association des Amis d’Albert Paraz. Une partie – l’essentiel – de ces archives échut à Paul Rassinier à la dissolution de l’association. C’est ainsi que ce film, témoignage unique à bien des égards, ressurgit en 2015.

Un article a été consacrée au curieux personnage de Henri Cypriani – et à ses interventions dans l’entourage de Céline, alors exilé au Danemark – dans le numéro de l’Année Céline 2015, Du Lérot éditeur.

L’existence d’une édition privée de la correspondance entre Paul Rassinier et Albert Paraz est attestée. La possibilité de s’en procurer un exemplaire est, elle, plus douteuse. Mais, avec un peu d’astuce et de persévérance…

 

Advertisements

Simone Weil et Le Travailleur

INDEX

Lors du rapprochement entre la F.C.I.E. et le Cercle Communiste Démocratique de Boris Souvarine, Charles Rosen fut le principal correspondant de Paul Rassinier, en particulier pour toutes les questions pratiques de liaison et la coordination éditoriale entre Paris et l’Est.

Le contexte des lettres non datées de Rosen à Rassinier dont trois extraits sont transcrits ci-dessous les rapporte au début de l’été 1933. Elles s’inscrivent dans le cadre d’une polémique de tendances au sein du Travailleur et plus largement dans les milieux syndicalistes et communistes dissidents. Continue reading

Braillard, Frisquette et Siegounette!

clowns

Paul Rassinier n’attachait aucune importance aux « titres » et certificats de bonne conduite.

C’est principalement comme moyen de défense lors du procès du Mensonge d’Ulysse qu’il a fait valoir ses propres états de service dans la Résistance. La rigueur de la liste produite à cette occasion (reprise par la suite dans les notices biographiques) a été contestée près de trente années après son décès.

Nous soumettons les documents ci-dessous à l’analyse des historiens honnêtes, plus qu’à l’interprétation des comiques troupiers de la Mémoire. Continue reading

Léon BLUM

INDEX

Rassinier prend au pied de la lettre l’exigence d’ouvrir un “débat franc et clair” exprimée par Léon Blum dans une série de cinq articles parus dans Paris Soir entre le 27  septembre et le 5 octobre 1939 sur les motivations réelles de l’Angleterre dans sa déclaration de guerre à l’Allemagne.

« J’ai lu aussi, dans Paris soir un article de Léon Blum, tentant de démontrer que l’Angleterre n’était entrée dans la guerre que pour obéir à de nobles mobiles et non pour défendre des intérêts matériels. »
Rassinier à Paul Faure, 1939

Continue reading